Comprendre pour critiquer, connaître pour décider.

 La fondation sciences citoyennes a pour objectif de favoriser et prolonger le mouvement actuel de réappropriation citoyenne et démocratique de la science, afin de la mettre au service du bien commun. Elle lutte donc contre le "scientisme" et contre toute formes d'obscurantisme. Elle apporte son soutien aux lanceurs d’alertes.


http://www.criirad.org/
 La CRIIRAD est une association à but non lucratif et un laboratoire d'analyse. Elle a pour vocation :
- de contrôler et d'informer les populations sur les pollutions radioactives et les risques liés au nucléaire,
- de veiller au maintien, à l'application et à l'amélioration des règles de contrôle et de radioprotection existantes,
- d’obtenir la mise en place des mesures de protection sanitaire jugées nécessaires.
Sa spécificité est d'être indépendante des exploitants du nucléaire, de l’état et de tous partis politiques.


Le CRIIGEN est un Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le génie Génétique. Il s'agit d'un comité apolitique et non-militant d'expertise, de conseil, indépendant des producteurs d'OGM. 


le CRIIREM a pour objectifs
- d'informer de façon claire et objective sur les effets des REM dans l'environnement ambiant
- de proposer des solutions en faveur de la protection des populations
- de constituer un contre-pouvoir citoyen, indépendant des intérêts industriels et commerciaux.

Le site internet du CRIIREM (http://www.criirem.org) site très complet, formule les recommandations suivantes :

LAMPES BASSE CONSOMMATION

1-éviter de les utiliser en lampe de chevet, en lampe de bureau
2-s'éloigner de plus d'un mètre lors d'une station prolongée

PORTABLES

* Pas de téléphone mobile pour les enfants et les moins de 15 ans. La croissance de leur organisme les rend particulièrement vulnérable à tous les rayonnements électromagnétiques, y compris ceux des mobiles. La notion de cumul de doses entre aussi en compte. Plus l’on s’expose tôt, plus les doses de rayonnement accumulées seront importantes. L’accès à un téléphone mobile doit être exceptionnel, en cas d’urgence par exemple.

* Les femmes enceintes et les personnes équipées d’appareils médicaux (stimulateur cardiaque, appareil auditif, etc.) devraient éviter de téléphoner avec un mobile. L’eau du placenta et les cellules de l’embryon sont très sensibles aux champs rayonnés. Il est officiellement recommandé de ne jamais approcher un téléphone mobile en fonctionnement à moins de 20 cm d’un implant cardiaque, afin de limiter le risque de défaillance électronique provoquée par l’énergie dégagée par le portable.

* Choisir et utiliser un téléphone mobile dont la valeur de DAS est la plus basse possible, de préférence toujours inférieure à 0,7 W/Kg (cf. Top Das).

* Ne pas porter son téléphone dans la pochette de la chemise, à l’aisselle ou à la ceinture de son pantalon. Tenir l’antenne du téléphone le plus éloigné possible de soi. Même lors de l’envoi d’un SMS.

* Utiliser systématiquement le kit piéton livré avec votre téléphone de façon à tenir l’appareil éloigné de votre oreille (et de votre cerveau) le temps de la conversation. Préférez toujours l’oreillette avec un fil à un éventuel gadget sans fil.

* Limiter le nombre et la durée de vos appels. Pas plus de 5 ou 6 fois par jour par exemple, ni plus de 2 ou 3 minutes d’affilée à chaque fois. Respecter un temps moyen de 1h30 entre chaque appel.

* Ne téléphoner que dans des conditions de réception maximum : dès que votre écran affiche les "4 barrettes" de réseau, pas moins. Pour chaque barrette manquante, le rayonnement émis par le portable pour se connecter est multiplié par 2.

* Ne pas téléphoner en vous déplaçant, ni en train, ni en voiture, ni en bus, ni à pied, ni à cheval, ni en vélo, ni en bateau, ni en patinette, ni en roller etc...

* Ne pas téléphoner en voiture, même à l’arrêt, ou dans tout autre infrastructure métallique. Un effet dit "cage de Faraday" emprisonne et répercute les ondes émises par le portable, le rayonnement subi est alors maximum au centre de la "cage". Dans une voiture, cela se situe à la hauteur de votre tête.

* Le temps de joindre votre correspondant, conserver le mobile à la verticale et éloigné de vous tant que la première sonnerie n’a pas retentit, souvent un bip ou un signal visuel vous indique que vous êtes en connexion avec le numéro appelé.

* Ne pas oublier : lorsque vous utilisez votre téléphone mobile en public, vos voisins subissent le rayonnement émis par le téléphone. S’éloigner permet de leur éviter cette exposition passive

* La nuit, ne jamais conserver un téléphone mobile allumé à moins de 50 cm de votre tête. Toujours l’éteindre pour limiter le rayonnement (et celle de l’antenne relais avec lequel il communique).

WIFI

Voici nos six recommandations pour quiconque souhaite limiter son exposition Wi-fi, et le risque de développer des troubles au fil du temps (au bout de 6 mois ou 2 ans par exemple, selon la sensibilité des personnes et les "doses" rayonnées).

1- En cas de box Wi-fi utilisée à domicile, avec un ordinateur fixe, désactiver l’option Wi-fi et préférer un câble réseau pour relier l’ordinateur au modem.

2- Ne pas entrer en contact avec la borne Wi-fi, s’en tenir à une distance respectable, au moins 1 mètre par exemple, afin de réduire l’exposition des personnes les plus proches (tout dépend bien sur de la puissance de la "box". Plus sa puissance rayonnée est importante, plus la "distance de sécurité" augmente) (recommandations du rapport Arcep/Supelec)

3- Ne pas laisser les enfants poser sur leurs jambes ou sur leur ventre un ordinateur portable connecté en mode Wi-fi. Au contact de la peau, donc au plus près de la source des émissions Wi-fi de l’ordinateur, la dose de rayonnement subi serait équivalent à l’exposition d’un téléphone mobile, dont l’usage est déconseillé pour les enfants de moins de 15 ans. (cf recommandations du Mobile Telecommunications and Health Research, organisme britannique cofinancé par le gouvernement et les opérateurs mobiles)

4- Ne pas se positionner non plus entre la borne Wi-fi et les ordinateurs qui s’y connectent, de façon à ne pas "couper" le faisceau en interposant son corps au milieu.

5- Concernant les téléphones Wi-fi, limiter le nombre et surtout la durée de vos appels en situation Wi-fi. Tous les conseils de précaution concernant les usagers de téléphone mobile GSM ou UMTS restent valables. (cf recommandations de la Fondation Santé Radio Fréquences, et fiche 12 conseils du (riirem)

6- Éviter une exposition permanente en laissant fonctionner votre boîtier 24 heures/24. Pensez à le débrancher chaque soir. Ce conseil est d’autant plus valable chez un particulier et/ou en appartement. Comme tout rayonnement électromagnétique, vos voisins sont exposés à une "pollution passive" lorsque le Wi-fi fonctionne.